Maudit cupidon, tome 1 de Lauren Palphreyman

Titre : Maudit Cupidon
Edition : Hachette
Pages : 410

À 17 ans, Lila découvre que les cupidons, loin d’être un mythe, sont bien réels. Qu’ils constituent une agence d’entremetteurs œuvrant dans le plus parfait des secrets. Et qu’elle, petite mortelle ordinaire, a été matchée au dieu de l’amour originel : Cupidon lui-même. Une vaste plaisanterie ? Non, une malédiction ! D’abord, elle n’a rien demandé. Ensuite, Cupidon est si ingérable qu’il a été banni de la Terre il y a des décennies. Enfin, tous deux encourent la peine capitale s’ils tombent amoureux, les relations entre humains et cupidons étant proscrites. Or sa prétendue âme sœur est de retour, décidée à braver l’interdit et les flèches d’une mystérieuse armée jetée à ses trousses… Lila n’a plus le choix. Aidée de Cal, le jeune frère de Cupidon, elle doit fuir et, par tous les moyens, tenter d’inverser le cours de leur destin.



ChroniqueTransp-min

J’avoue que c’est le résumé qui m’a tenté avec ce roman, parce que la couverture est tellement minimaliste que tu ne sais vraiment pas à quoi t’attendre. D’ailleurs, je pensais qu’il s’agissait d’une romance et au final, on se retrouve face à du fantastique. 

La première chose que j’ai aimée, c’est que malgré une bonne dose d’humour et de dérision le roman possède une intrigue qui tient bien la route. On aurait peu se trouver face à une romance qui prend le pas sur le déroulement du récit, ce qui ne fut pas le cas, et heureusement parce que sinon, je ne t’en parlerai pas aussi calmement.La première chose que j’ai aimée, c’est que malgré une bonne dose d’humour et de dérision le roman possède une intrigue qui tient bien la route. On sent une petite perte de contrôle vers la fin, mais ça ne part pas non plus cacahuète. 

J’ai plutôt bien accroché avec les personnages, même si l’on sent qu’ils sont des archétypes de roman YA. Le développement de l’histoire leur donne de la profondeur et les fait rompre peu à peu avec le cliché qu’ils incarnent. Malgré tout, j’ai une petite inquiétude pour le second tome, car je vois poindre à l’horizon un triangle amoureux et je déteste ça. C’est tout ce que je déteste de l’ancienne garde de la littérature Young adult et qui disparaît doucement, alors j’espère que ce roman ne va pas le faire revenir au goût du jour. Comprends-moi, je ne dis pas qu’on n’a pas le droit d’être indécis et de douter de ce que l’on ressent. Nan, ce que je veux dire, c’est que cela ne devrait pas servir de levier à l’histoire. 

Dans l’ensemble, c’est un premier tome intéressant à voir si l’autrice se lance sur une grosse série et dans ce cas-là, gros warning pour le second tome, je ne veux vraiment pas me retrouver avec un second tome avec un triangle amoureux en guise d’intrigue… 

Notes (6)

 

Publicités

2 réflexions sur “Maudit cupidon, tome 1 de Lauren Palphreyman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s