Le Faiseur de rêves, tome 1 de Laini Taylor

Titre : Le faiseur de rêves
Edition : Lumen
Pages : 664

C’est le rêve qui choisit le rêveur, et non l’inverse…
Il est une ville, au centre du désert, où nul n’a le droit de se rendre sous peine de mort. De ses entrailles sortaient autrefois d’interminables caravanes chargées de trésors mais, depuis deux cents ans, la cité est coupée du reste du monde… Pire encore, un soir d’hiver, le nom de ce lieu de légende s’évanouit en un clin d’œil de la mémoire de tous – Lazlo Lestrange, orphelin de cinq ans à peine, ne fait pas exception à la règle. Frappé au cœur, le petit garçon restera irrémédiablement fasciné par cette énigme.



ChroniqueTransp-min

La lecture du Faiseur de rêves m’aurait bien pris un an. Ce serait difficile d’expliquer pourquoi cela m’a pris autant de temps. Ce n’est pas que je n’ai pas aimé ma lecture, au contraire, c’est juste que je ne ressentais pas d’urgence à le finir. 

Je vais parler en premier de la seule chose que je lui reproche, il s’agit de son rythme. Autant te dire que si tu n’aimes pas les romans au rythme très lent, celui-ci n’est vraiment pas fait pour toi. En effet, Le faiseur de rêves à un sacré problème de rythme, comme si l’autrice ne savait pas sur quel pied faire danser ses personnages, mais en dehors de cela, le roman est vraiment excellent. 

L’univers, rien que pour cela, Le faiseur de rêves mérite ton attention. J’ai adoré la dimension onirique de cette histoire. J’ai préféré la première moitié du roman avec toute la dimension du voyage, bien que la fin m’a fait remettre en question mon avis sur le roman parce que je ne m’y attendais pas du tout. 

Les personnages sont vraiment nombreux, bien que très intéressants même au cas par cas. Je veux en apprendre tellement plus sur les habitants de Désolation, parce qu’il y a encore tellement de choses à apprendre pour vraiment comprendre ce qui est arrivé à cette cité. Tu l’auras sans doute compris, Le faiseur de rêves te met face à pleins d’intrigue à l’intérieur de la principale. Et franchement, si tu es quelqu’un de curieux, le roman va forcement fonctionné sur toi. Parce que c’est la curiosité qui te pousse à en vouloir toujours plus dans cette histoire. 

En bref, le gros défaut de ce roman est qu’il est très lent, mais en même temps, il est très intéressant. Après, plus de 600 pages avec un rythme presque inexistant s’est compliqué pour ne pas dire laborieux. J’ai malgré tout apprécié ma lecture, et j’ai hâte de savoir ce qu’il se dit dans la conclusion avec La muse des cauchemars. 

Notes (6)

Publicités

2 réflexions sur “Le Faiseur de rêves, tome 1 de Laini Taylor

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s