La mémoire des couleurs de Stéphane Michaka

Titre : La mémoire des couleurs
Editeur : PKJ
Pages : 432

Si personne ne nous donne le goût du monde, pourquoi aurions-nous envie de le sauver ?Mauve, un garçon d’une quinzaine d’années, se réveille dans une brocante. Il a perdu la mémoire et ignore comment et pourquoi il s’est retrouvé là. Très vite, il s’aperçoit qu’il peut lire dans les pensées. C’est le début d’un parcours semé d’embûches pour reconstituer son histoire. Tandis que le puzzle s’assemble pièce par pièce, Mauve, au-delà de son incroyable odyssée personnelle, entrevoit l’avenir de l’humanité… et le rôle crucial qu’il va y jouer.



ChroniqueTransp-min

J’avais plutôt bien aimé la première duologie de l’auteur, Cité 19, du coup j’étais curieuse de lire un nouveau roman de sa plume. Dans l’ensemble, La mémoire des couleurs est une histoire intéressante mais elle a quelques défauts qui font que je n’ai pas été totalement emballée par ma lecture. 

Si j’ai beaucoup aimé la première partie du roman, la seconde a été un peu plus laborieuse par ce qu’on subit une sacrée perte de rythme et je trouve cela dommage. Je pense que le récit aurait été encore plus intéressant si le roman n’avait pas ralenti de manière drastique arrivé au milieu. La première partie est vraiment très intéressante, on découvre Mauve, un jeune homme amnésique qui ne sait pas qui il est et d’où il vient. La façon dont l’auteur nous livre sont parcours, sa tentative de ressembler aux autres est pas mal du tout, on s’attache vite à lui. 

La deuxième partie est plus laborieuse, on y découvre le passé de Mauve, ses particularités, mais au final, cette partie aurait dû être beaucoup plus vivante, parce qu’il y a des flash-back, des révélations. Mais non, c’est partie est assez molle et c’est vraiment ce que je reproche au roman. La fin est très ouverte et du coup, très frustrante parce qu’elle laisse pleins de questions sans réponses, j’ose espérer une suite pour répondre a ces mêmes questions. 

Dans l’ensemble, c’est une histoire vraiment intéressante et originale, mais pas assez captivante à mon goût. J’avais peut-être trop d’attente la concernant. Malgré cela, j’ai passé un bon moment de lecture et je te conseille de lire les romans de Stephane Michaka, il a une imagination vraiment intéressante et une plume très plaisante. 

Notes (6)


2 réflexions sur “La mémoire des couleurs de Stéphane Michaka

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s