The Empire of Corpses (roman) de Project Itoh et EnJoe Toh

Titre : Empire of Corpses
Editeur : Pika
Pages : 492

Fin du XIXe siècle. La révolution industrielle bat son plein. Le monde évolue au gré des bouleversements technologiques, entre développement des machines à vapeur, maîtrise de l’électricité… et apparition des nécromates, ces défunts que l’on parvient désormais à faire revenir à la vie. Des êtres qui ont perdu leur âme, main-d’œuvre bon marché, parfaits pour servir de chair à canon sur les champs de bataille. Sur les traces de Victor Frankenstein, dont les recherches sont à la base de tout, le docteur Watson va voyager à travers le monde dans l’espoir de percer le mystère entourant ce défi lancé à la mort. Jusqu’à retrouver la légendaire créature du scientifique elle-même, dont les desseins pourraient bien mener l’humanité à sa perte…



ChroniqueTransp-min

Empire of Corpses m’a attiré par sa couverture vraiment intrigante et sombre. Pika est connu pour ses mangas, du coup, je voulais voir ce que cela donnait en roman. Ce n’est pas un light novel, mais bel et bien un roman. 

J’ai plutôt aimé ma lecture, même si le dernier quart du roman est celui que j’ai le moins apprécié. Je m’explique, l’histoire est très intéressante et les personnages plutôt accrocheurs. Pourtant, dans le dernier quart du roman, l’intrigue se met à stagner, il ne se passe plus grand chose alors que nos personnages ont passé la totalité du roman à se mouvoir autour du monde à la recherche de leur cible. C’était vraiment frustrant et je ne te cache pas que j’ai lu la fin du roman en diagonale. 

Ce que j’ai beaucoup aimé dans cette histoire, ce sont les nombreuses références littéraires. Les auteurs, on crée leur histoire autour de personnages littéraires ou réels très connus, comme la Créature de Frankenstein, l’agence Pinkertone ou encore le président Grant. Sans parler des références plus implicites. Donc, forcément, le roman commençait très bien pour moi. J’ai beaucoup aimé l’ambiance de l’histoire et les personnages. 

Dans l’ensemble, c’est une histoire intéressante, mais elle a quelques défauts vraiment importants comme la perte de vitesse dans le dernier quart du roman. Si tu aimes les romans de steampunk qui en plus propose énormément de références littéraires alors tu devrais aimer cette histoire. 

Notes (6)

Publicités

Une réflexion sur “The Empire of Corpses (roman) de Project Itoh et EnJoe Toh

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s