We Are Young de Cat Clarke

Titre : We are young
Editeur : Collection R
Pages : 339

Le soir même où la mère d’Evan épouse  » Breakfast Tim « , présentateur vedette de la radio locale, le tout nouveau demi-frère d’Evan, Lewis, est retrouvé inconscient et grièvement blessé. Il est l’unique rescapé d’un terrible accident de voiture.
Une tempête médiatique se déchaîne alors et tous les doigts accusateurs sont pointés sur Lewis, jeune toxico solitaire. Tout le monde semble penser que l’accident est lié à une affaire de drogue, mais Evan n’y croit pas une seconde. Aidée par son père journaliste, Harry, elle se met en tête de découvrir ce qui s’est véritablement passé le soir de l’accident.
À mesure qu’Evan creuse dans la vie des trois adolescents morts dans le crash, elle va lever le voile sur des vérités dérangeantes et sur un secret qui menace d’anéantir sa famille… ainsi que l’ensemble de la communauté.



ChroniqueTransp-min

Well! Well! Well! Il semblerait bien que les romans de Cat Clarke et moi nous sommes enfin copains. Si tu me lis depuis un moment, tu dois savoir que j’ai aimé ses trois dernières histoires, à savoir Girlhood, Opération pantalon et maintenant We are Young. Je n’étais pas une grande fan de l’auteure avant ces derniers titres. 

Il faut reconnaître une chose, l’auteure a su se renouveler et proposer à son lectorat quelque chose de différent. Fini les scénario creapy des premiers romans, même si on reste sur une thématique psychologique, il y a une forme de positivité qui sort de We are Young. Car même si l’histoire est difficile, elle aborde des thèmes importants tels que l’amitié ou encore la famille. 

J’ai noté aussi qu’on n’avait plus la même ambiance pesante qui caractérisait ses précédentes œuvres. Globalement, on est sur quelque chose de moins sombres avec un personnage principal qui pour une fois n’est pas à la limite de la dépression. Au contraire, c’est même une jeune femme vivante, pleines de questions des très curieuse qui va vouloir éclaircir à tout prix ce qui s’est passé. 

C’est une œuvre très intéressante sur le mal-être adolescent, très souvent tourné à la dérision, mais qui est un sujet extrêmement important. C’est quelque chose qui doit être dit. L’adolescent a le droit d’être mal, ce n’est pas juste un passage, ou une crise existentielle. C’est une réalité trop souvent mise de côté, glissé sous un tapis nommé  » ça lui passera. « 

J’ai beaucoup aimé cette histoire parce qu’elle est touchante et qu’elle nous montre que l’on peut voir plus loin que le bout de son nez, que l’on peut se sentir concerner par le sort de presque inconnu. Pour moi, on tient le meilleur roman de Cat Clarke, We are young est une petite claque !

Notes (8)

Publicités

Une réflexion sur “We Are Young de Cat Clarke

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s