Le monde de Meg Corbyn, tome 1 : Lac argent de Anne Bishop

Titre: Lac d’argent
Editeur : Milady
Pages: 475

Le territoire contrôlé par les Autres n’est pas soumis aux lois humaines, et nul ne devrait jamais l’oublier… Après son divorce, Vicki DeVine a repris un vieil hôtel abandonné sur les rives du lac du Silence, dans un village où rien ne sépare les humains des Autres. Dans un endroit dépourvu de frontières, nul n’est jamais sûr de qui l’observe, tapi dans l’ombre. Vicki espérait reconstruire sa vie. Mais quand sa cliente, Aggie Crowe, découvre un cadavre, les policiers voient en Vicki une coupable idéale en dépit des indices montrant qu’aucun humain n’a pu commettre le crime. Tandis que Vicki et ses amis cherchent à découvrir la vérité, des forces anciennes s’éveillent, dérangées par l’agitation qui règne sur leur domaine…



chronique

Que dire à part que je suis tellement heureuse de retrouver l’univers de Meg Corbyn, si tu me suis depuis un moment, tu n’as pas pu échapper à mon amour obsessionnel pour cette série et pour l’urban fantasy de manière plus générale. Donc, tu dois aussi savoir à quel point j’étais dévastée quand j’ai fini le tome 5 de la saga, mais heureusement que peu de temps après est sortie Le monde de Meg Corbyn.

On pourrait croire que l’auteure va reprendre les mêmes éléments que dans la première série et recommencer puisque la première recette a bien fonctionné et bien non, Vicki ne pourrait pas être plus a l’exacte opposée de Meg, en effet, nos deux héroïnes n’ont rien à voir l’une avec l’autre, et cela, c’est déjà un excellent bon point.On pourrait croire que l’auteure va reprendre les mêmes éléments que dans la première série et recommencer puisque la première recette a bien fonctionné et bien non, Vicki ne pourrait pas être plus a l’exacte opposée de Meg, en effet, nos deux héroïnes n’ont rien à voir l’une avec l’autre, et cela, c’est déjà un excellent bon point. Elle réussit à innover et à rester fidèle à son univers en nous proposant un contenu un peu différent.

J’ai adoré cette lecture et j’ai hâte de découvrir la suite de cette nouvelle série parce qu’on plonge encore plus en profondeur dans le monde des terra indigenes et de leurs relations avec les humains. Du coup, c’était assez différent parce que les rapports entre les autres et Vicky est totalement différent de celui de Meg avec les membres de l’enclos.

Donc l’auteure a réussi à repartir sur quelques choses de nouveaux, avec des enjeux réels sans pour autant recycler ce qu’elle a déjà fait précédemment et je trouve que cela relève vraiment du talent parce que nombreux sont les auteurs qui réutilisent toujours les mêmes schémas. Donc, je t’invite une nouvelle fois à lire Meg Corbyn parce que c’est utile pour lire la seconde série.

5

Publicités

Une réflexion sur “Le monde de Meg Corbyn, tome 1 : Lac argent de Anne Bishop

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s