La confrérie de la dague noire, tome 14 : L’amant sauvage de J. R. Ward

Titre: L’amant sauvage
Editeur : Bragelonne
Pages: 576

Plus rien n’est comme avant pour la Confrérie. La Société des éradiqueurs est plus puissante que jamais, mettant à profit les faiblesses humaines pour acquérir toujours davantage de moyens, d’armes et de pouvoir. Alors que la Confrérie s’apprête à les affronter, la bataille a déjà commencé pour l’un des frères.

Rhage a échappé de peu à la mort, et le sentiment d’insécurité qui l’envahit depuis le terrifie. À l’instant même où il a le plus besoin d’elle, Mary semble s’éloigner, accaparée par sa propre quête, et la seule chose qui pourrait bien les réunir à nouveau va mettre leur monde sens dessus dessous…



chronique

Je ne sais pas si tu as ce genre de relation avec des sagas, mais il y a des séries que l’on sait qu’on lira jusqu’à la fin. La confrérie de la dague noire fait partie des sagas privilégier chez moi. Elle est ma première série de romance paranormale et elle m’accompagne depuis mes 16 ans alors forcement, j’ai une relation particulière avec elle.

J’ai beau la mettre en pause pendant plusieurs mois voir même un an, je finis toujours par y retourner, surtout que j’achète tous les tomes qui sortent parce que je sais que je finirais par les lire. Je ne sais pas si tu vois le truc ! Mais bon, voilà, j’ai lu le tome 14 de la confrérie et j’ai retrouvé mes amours du début. Il faut dire que ce n’était pas forcément gagné puisque Rhage n’a jamais été mon personnage favoris, mais cette suite à son histoire avec Marie m’a vraiment fait plaisir, j’ai adoré ma lecture.

J.R Ward s’est bien dissipée avec les tomes précédents, au point que les ennemies de bases avaient pratiquement disparus, mais la, ils font un retour en force, on retrouve l’Oméga, les eradiqueurs, la vierge scribe. Alors forcément, ce tome m’a beaucoup plus et je ne vais pas tarder à lire la suite parce que je sens que je suis de nouveau en selle et j’ai envie d’enchaîner les tomes de la confrérie et de l’héritage de la dague noire. L’auteure reprend bien en main son univers après qu’on ait senti qu’elle s’était un peu perdue avec le grand nombre d’intrigues et de personnages.

En bref, je crois que je ne suis pas prête de me détacher de cette série, même si tous les tomes ne sont pas excellents, c’est affectif, je ne peux pas me passer des frères ! Enfin, je sais que le nombre de tomes peut effrayer, 16 tomes, c’est énorme, mais franchement si tu aimes la romance, les vampires et les histoires compliquées, les frères de la dague noire sont fait pour toi !

3.5

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s