Songe à la douceur de Clémentine Beauvais

deco

Titre: Songe a la douceur
Editeur: Sarbacane
Pages: 243
Résumé :

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c’est l’été, et il n’a rien d’autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant, et plein d’ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse de lui, et lui, semblerait-il… aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s’est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s’aperçoit, maintenant, qu’il la lui faut absolument. Mais est-ce qu’elle veut encore de lui ? Songe à la douceur , c’est l’histoire de ces deux histoires d’un amour absolu et déphasé – l’un adolescent, l’autre jeune adulte – et de ce que dix ans à ce moment-là d’une vie peuvent changer. Une double histoire d’amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaikovsky – et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.


chronique

Après une énorme pression, j’ai succombé ! Je plaisante ! Songe à la douceur et Clémentine Beauvais sont très appréciés dans mon rayon du coup, j’ai voulu tester cette lecture et faire la rencontre de la plume de l’auteure.

Alors, je ne rentre pas dans la hype autour de ce roman car même si j’ai plutôt bien aimé cette histoire, je ne l’ai pas trouvé transcendant. Pourquoi ? Simplement à cause des personnages. Je n’ai pas réussi à m’attacher à Eugène et Tatiana. Alors, oui, leur histoire est belle et touchante, mais les personnages en eux-mêmes ne m’ont pas accroché.

Principalement ce ce que j’ai aimé dans cette histoire, c’est la forme du récit, c’était la première fois que je lisais un roman en vers. J’ai aimé aussi la façon dont l’auteure s’invite de temps a autres dans le récit et comment elle remonte le temps pour raconter l’histoire de nos personnages entre passé et présent. Voir comment leur histoire a été dérangée par leur fierté, comment la vie les a éloignées puis rapprocher sous la forme de vers m’a vraiment beaucoup plus, c’est ce qui me donne envie de lire d’autre roman de cette auteure.

Donc, voilà, ca a été une lecture intéressante, mais loin du coup de cœur, d’ailleurs, j’ai mis un peu de temps à finir cette lecture. J’ai d’ailleurs eu du mal à rentrer dedans alors même que cela se lit rapidement ! Je ne parlerai pas de déception, mais je suis loin du coup de cœur des nombreuses personnes qui l’ont lu !

3

Publicités

5 réflexions sur “Songe à la douceur de Clémentine Beauvais

  1. J’avais bien aimé ce Roman pour ma part, il avait su me surprendre. Je compte lire Les petites reines aussi du coup, il a l’air chou ! Et il faut que je dise que je viens de découvrir ton Instagram, et je me suis abonnée immédiatement, tes photos sont magnifiques !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s