Chroniques d’un autre monde, tome 1 : Les marcheurs de la Terre de P. C. Cast

deco

Titre: Les marcheurs de la terre
Editeur: Bayard
Prix: 18.90 E
Pages: 720
Résumé :

En représailles à l’action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt.
Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol.
Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d’eux-mêmes… Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.

Nik, le fils du Prêtre du Soleil, veut prouver à son clan qu’il est digne de confiance.
Mari, la fille de la Femme Lune, n’a qu’une seule idée en tête : fuir.
Tout les oppose mais leur destin est lié.
L’avenir de cet autre monde est désormais entre leurs mains.


 

chronique

J’ai voulu lire ce roman parce que la couverture et le résumé me faisait très envie, tout en étant un peu refroidi par l’épaisseur du roman. De cette auteure, je n’ai lu que le premier tome de la maison de la nuit que je n’avais pas du tout aimé. J’avais la volonté de lui donner une nouvelle chance.

C’est une petite déception, malgré un univers prometteur et terriblement intéressant, on peine à entrer dans l’histoire et surtout à s’attacher aux personnages, ce qui est quand même difficile à concevoir étant donné qu’on a trois points de vue différents. Mais voilà, le roman souffre d’un sacré manque de rythme et de grosses longueurs. Par moment, le récit est très fluide et agréable et à d’autres, on a l’impression de s’enfoncer dans le texte. C’est dommage parce que le fond du roman m’a vraiment plu, cette histoire entre les tributs, avec ce décor entre post-apocalyptique et fantasy. J’aime les récits ou le genre est flou, ça aurait pu être une excellente lecture sans ses gros défauts.

Ce qui m’a le plus bloqué reste les personnages, surtout Mari qui est celle que l’on suit le plus. Le personnage qui a le plus capté mon attention, c’est au final celui qu’on voit le moins, même si Nik était plutôt intriguant. Une grosse partie des personnages sont vraiment insupportables et inconstants. J’ai l’espoir que cela évolue dans la suite de l’histoire, parce que même si je n’ai été totalement convaincue par ce premier tome, je voudrais lire la suite pour voir l’évolution des personnages, d’autant plus que la fin du roman était très intéressante et pour le coup promettait une vraie histoire.

Le récit est assez décousu, on passe d’un point de vue à un autre sans vraiment savoir trop pourquoi l’action est sporadique, et très centrée sur le dernier quart du roman. Quand un livre fait 700 pages et qu’il ne se passe pratiquement rien le temps parait très long, pourtant, il y avait quelque chose qui me forçait à finir cette lecture. J’en ressors mitigée, mais je me dis que je vais donner sa chance à la suite, j’espère que si le second tome est aussi gros, il sera mieux construit.

2.5


2 réflexions sur “Chroniques d’un autre monde, tome 1 : Les marcheurs de la Terre de P. C. Cast

  1. Je suis entièrement d’accord avec toi, j’ai eu exactement le même ressenti à cette loooooongue lecture qui pourtant m’a captivé par le décor. J’attends la suite, prête à donner une autre chance.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s