La couleur du mensonge, tome 1 de Erin Beaty

deco

Titre: La couleur du mensonge
Editeur: Lumen
Prix: 15 E
Pages: 506
Résumé :

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…


chronique

Il faut savoir que je me pose rarement la question de savoir si je dois ou non acheter les dernières publications de Lumen. Du coup, j’ai La couleur du mensonge depuis le jour de sa sortie, ou presque. Pourtant, je viens à peine de le sortir de ma PAL, d’un côté, je m’en veux d’avoir mis autant de temps à lire ce livre qui est juste génial et de l’autre, je me dis, heureusement que je viens de le lire parce que la suite arrive !

Vous l’aurez donc compris, j’ai beaucoup aimé ce premier tome, il propose un univers intéressant avec des bases solides même si j’attends un développement du background plus approfondi dans le second tome. La couleur du mensonge est tout adressée aux amoureux des intrigues de cour, de romans où l’intrigue se concentre sur la politique et la guerre (il est fait pour les fans de la trilogie The Curse par exemple!). On se laisse très rapidement embarquer dans l’histoire de Sage.

Nous suivons une jeune femme au caractère bien trempé qui n’a pas peur d’aller à l’encontre des convenances. Je me suis totalement prise d’affection pour Sage, j’ai aimé la façon dont elle évolue dans le roman, on est loin de la gamine du début de tome, elle devient peu à peu une adulte fabuleuse et j’ai hâte de la retrouver dans la suite de l’histoire. Je ne peux pas vraiment vous parler des autres personnages de l’histoire au risque de révéler sans le vouloir des spoils, mais sachez que l’auteure nous a vraiment offert des personnages d’une grande qualité, avec des psychologies très travaillés.

J’ai beaucoup aimé le fait que la manipulation sous toutes ses formes est un rôle premiers dans, le récit. On ne sait vraiment pas à qui ou quoi se fier. L’auteure a fait un travail remarquable entre les intrigues et les désirs des personnages, j’espère vraiment que le second tome sera aussi bon, en tout cas, j’ai hâte d’y être et une chose est certain, il ne traînera aussi longtemps que La couleur du mensonge dans ma PAL !

4.5

Publicités

3 réflexions sur “La couleur du mensonge, tome 1 de Erin Beaty

  1. Les éditions Lumen me l’avaient envoyé quand j’étais rédactrice sur yn gros blog et j’avais adoré. Les personnages sont hyper attachant en plus. (J’ai failli pleuré à la mort du petit…) J’ai hâte de lire la suite ! Bonne journée!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s