Libres et affamés de David Arnold

déco2

Titre: Libres et Affamés
Edition: Milan
Prix: 15.90 E
Pages: 336
Résumé :

Ce roman commence par un décès et se termine par un meurtre. Et, même si la police d’Hackensack aimerait en savoir plus, ce n’est pas un roman sur la mort. C’est un roman sur : Une famille de sublimes indésirables. Un étrange jeu de piste pour disperser des cendres. Un sous-marin abandonné au bord d’une rivière. Un collectionneur d’histoires et de tatouages. Le langage intime des claquements de doigts. Ce que signifie vraiment « être cool ». Les couchers de soleil, les glaces et les Super Chevaux de course. L’amour de la peinture. L’amour de la musique. L’amour tout court.


3.5

déco chronique1Libres et affamés c’est un peu un ovni littéraire, mais c’est une lecture plaisante et je suis contente d’avoir découvert une nouvelle plume. C’est aussi une très belle et dure histoire d’amitié, de compréhension et de deuil.

Je ne vous cache pas que si l’on ne reste pas hyper concentré tout le long de la lecture, on se perd facilement, notamment parce que le Vic a ses propres expressions et que c’est parfois assez métaphorique. Néanmoins, ce personnage pour le moins atypique est très attachant, personnellement, j’ai adoré suivre l’histoire de son point de vue.

Libres et affamés c’est l’histoire de marginaux, de solitaires qui se sont trouvés et ont fondés une famille autour d’un rêve de vie meilleur. C’est une belle histoire surtout avec les petites bizarreries des personnages, on en vient rapidement a les aimer, Vic et ses expressions, Mad et son obsession pour un livre, Coco et ses expressions, Zuz et son silence plein de mots et Baz ce protecteur acharné.

Ce roman, c’est aussi une histoire de deuil, celui de Vic qui n’arrive pas a aller de l’avant depuis le décès de son père. Il va trouver dans les Kids of Appetite une nouvelle famille, un endroit où il se sent a sa place et n’a pas honte de sa singularité.

C’est une histoire qui se coupe en deux temps, un coup dans le présent, un coup dans le passé ou Vic et Mad raconte leur aventure, ils livrent plusieurs jours d’intimité durant lesquels ils ont vécus beaucoup de choses. C’est une histoire qui m’a touché, et même si je suis loin du coup de cœur, c’est malgré tout un très beau livre. L’auteur mélange tous les tons et nous offre un roman vrai et touchant !

déco3

Publicités

Une réflexion sur “Libres et affamés de David Arnold

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s