Meg Corbyn, tome 5 de Anne Bishop

déco2

Titre: Cartes Ivoire
Edition: Milady
Prix : 22 E
Pages: 384
Résumé:

L’insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu’il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l’Enclos de Lakeside n’a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l’arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s’enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu’ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu’il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l’ombre de la mort qui plane…


5

déco chronique1Oh mon dieu ! Je n’étais pas du tout prête pour la fin de cette saga, Meg Corbyn et moi, c’est une histoire d’amour depuis le premier tome et cela n’a fait que se concrétiser à mesure où je découvrais la suite des aventures de Meg.

Anne Bishop nous offre une conclusion plus que satisfaisante, parfaite à mon sens. J’ai adoré le frisson d’angoisse que j’ai ressentie jusqu’à la toute dernière page, jusqu’au bout, on se demande quel genre de fin Anne Bishop compte réservé à ses personnages. Cette saga et ce tome m’auront mise dans tous mes états et j’en sors totalement comblée !

Beaucoup d’action à partir du dernier quart du livre, l’auteure reprend la recette qui a fonctionnée avec les premiers tomes, les nombreuses réunions en moins. Un tome plein de révélation, mais aussi d’introspection avec des relations qui se font et se défont. Anne Bishop nous montre encore une fois à quel point ses personnages sont complexes. On retrouve une Meg changée que ce soit dans ses points de vue ou dans le regard des autres personnages, nous sommes loin de la jeune femme hésitante du premier volet.

Globalement, on retrouve un peu tout les personnages que j’affectionne dans cette saga, notamment par les mails et lettres qui sont ajoutés au récit depuis le tome trois. Je regrette que Meg Corbyn soit déjà finie, j’aurais adoré lire encore un tome ou deux, même trois tant j’aime cette saga.

Meg Corbyn a été l’une des meilleures sagas d’urban fantasy que j’ai pu lire, j’ai adoré que l’auteure joue avec les frontières des genres, qu’elle nous offre des personnages aussi explosifs, hauts en couleur et puissant. Du plus charismatique au plus figurant, je me suis prise d’affection pour les personnages qu’elle nous a offert dans ce récit et je ne suis pas prête de les oublier.

J’ai ce petit pincement au cœur parce que je sais que c’est la fin d’une magnifique aventure, mais j’espère que l’auteure nous réserve quelque chose d’aussi beau et puissant dans ses nouveaux écrits !

déco3


5 réflexions sur “Meg Corbyn, tome 5 de Anne Bishop

  1. Belle chronique qui me donne envie de commencer et cela tombe bien, j’ai les 2 premier tomes dans ma PAL. Il faut que je m’y mette mais il y a tellement de livre que je voudrais lire… il n’y a pas assez temps en un jour. Il faudrait trouver un moyen de les allonger 😉

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s