Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern

déco2

Titre: Destiny
Edition: Hachette
Prix: 18 E
Pages: 396
Résumé:

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.

Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?


4

déco chronique1J’ai découvert ce roman grâce à Julie ( Artemissia de Songe d’un été) qui m’en avait dit beaucoup de bien quand elle l’avait lu à sa sortie. Je ne l’ai pas acheté tout de suite, mais c’est vrai que je l’avais gardé dans un coin de ma tête et puis peu avant Montreuil, je l’ai acheté.

J’ai été très surprise par cette dystopie, car si elle se présente comme quelque chose d’assez commun (c’est le cas de beaucoup de dystopie) dès le début du roman, on sent qu’on va avoir quelque chose de différent avec une héroïne vraiment marquante.

Célestine a tout d’une fille parfaite jusqu’au jour ou elle commet une erreur fatale, cette erreur va bousculer sa vie et faire d’elle une imparfaite. La lie de la société. C’est, je crois, ce que j’ai le plus aimé dans ce premier tome, tout le questionnement sur la perfection supposée de la société dans laquelle la jeune femme évolue. C’est une histoire très bien pensée et qui propose des réflexions très poussées.

Côté histoire, on met un peu de temps à rentrer dedans parce qu’il y a vraiment une mise en place assez approfondie de l’univers et de la façon dont la société fonctionne. Mine de rien, l’univers à des particularités assez complexe qui le rende très intéressant. Destiny a été une très bonne surprise de par ses personnages et le traitement de l’intrigue. J’ai très hâte de retrouver nos personnages dans le second tome.

C’est assez rare que j’accroche aussi bien avec une dystopie, mais même si elle reste sur un schéma classique, le développement et le traitement des personnages ainsi que les réflexions proposées par l’auteure font vraiment le charme de ce premier tome. J’ai été très touchée par le personnage de Célestine, j’ai eu mal pour elle et je me dis que je ne pourrais pa vivre dans un univers comme le sien.

déco3


Une réflexion sur “Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s