Breathing, tome 2 : Ma raison d’espérer de Rebecca Donovan

Titre : Ma raison d’espérer
Edition : PKJ
Prix : 18.90 E
Pages : 599
Note : 17/20
Résumé :

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »
Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant…


Cela va bientôt faire un an que j’ai lu le premier tome de la trilogie Breathing, si j’ai autant tardé à lire la suite ce n’est pas par manque d’envie, mais plutôt par malaise, le premier tome m’avait laissé dans un sal état, mais comme Marie, la community Manager de PKJ, et Evelyne me poussait à lire la suite, j’ai décidé de me lancer dans le second tome.

Ma lecture a dans un premier temps été laborieuse, pas tant à cause du roman que de ma panne de lecture. Malgré cela, ce second volet a des défauts que le premier n’a pas ou alors que je n’avais pas remarqué. Mon gros problème durant cette lecture c’est Emma et la passivité dont elle fait preuve par rapport à ce qu’elle subit, je pensais que vu ce qu’elle avait vécue dans Ma raison de vivre cela allait l’inciter à moins se laisser marcher dessus et surtout à moins rester dans son rôle de jeune fille passive. Je ne pourrais pas supporter de vivre un quart de ce qu’elle se laisse infliger. Je suis peut-être un peu dur avec elle, mais j’ai du mal à me dire qu’on peut se laisser faire, je pars du principe qu’en le voulant et qu’en se donnant les moyens, on peut réussir à se sortir de situations difficiles.

Si je peux paraître assez violente dans mes propos, je ressens quand même pas mal de sympathie pour Emma, vivre avec un parent qui vous empoisonne l’existence ça n’a rien d’idyllique. Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce tome, c’est la présence que représentent Sarah et Evan, Emma est une jeune fille qui malgré sa vie difficile est très bien entourée. D’autres personnages m’ont fait grincer des dents notamment la mère de notre héroïne, mais aussi Jonathan. Ce personnage m’a mise mal à l’aise dès le départ, il est vraiment malsain, du moins c’est ainsi que je le perçois.

Ma raison d’espérer a été à la fois une lecture énervante et remuante, je me suis reconnue dans beaucoup des doutes D’Emma même si j’aime à croire que je suis vraiment passé au-dessus de certains d’entre eux. Je lirais le dernier tome, car on m’a promis un final satisfaisant à cette trilogie. Ce second tome est malgré tout beaucoup moins poignant et captivant que ne l’a été le premier.

La série Breathing est une œuvre que je suis contente d’avoir découverte, car elle traite d’un sujet dur, mais néanmoins important d’une façon que je trouve honnête et qui en même temps est porteur d’espoir. Je suis assez curieuse de voir ce que me réserve le dernier tome !

Publicités

4 réflexions sur “Breathing, tome 2 : Ma raison d’espérer de Rebecca Donovan

  1. Personnellement, j’avais adoré le premier tome, touchant et sensible au possible. Malheureusement, ce second tome est à des années lumières. Je n’ai ni reconnu, ni apprécié notre héroïne !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s