Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia (Cindy Van Wilder)

Titre : Ferenusia
Edition : Gulfstream
Prix : 18 E
Pages : 382
Note : 20/20
Résumé :

 » Qui étaient ces êtres, si semblables et pourtant si différents des hommes ? On ne pouvait pas nier leur peau grise, qui se détachait délicatement de la structure de fer à laquelle ils s’accrochaient avec toute l’aisance d’alpinistes chevronnés. Soudain, la caméra bascula sur le buste de la statue de la Liberté. En lettre majuscules, vert sombre, s’étalait le mot : « FERENUSIA »  » Privé de la magie presque disparue, l’empire des Outrepasseurs se disloque de toutes parts. Seul survivants dans cette débâcle, les Ferreux, des fés réduits à l’esclavage, s’échappent de leurs prisons. Soutenus par Ferenusia, un réseau clandestin, ils n’ont qu’un seul objectif : obtenir les mêmes droits que les humains, dans un monde qui ignore tout de leur existence. Mais leurs anciens maîtres sont prêts à tout pour protéger leurs secrets, quitte à éliminer le moindre témoin de leurs forfaits passés…
Lire un roman de Cindy Van Wilder c’est comme revivre un très bon moment de sa vie. Et pouvoir, enfin, dévorer Ferenusia, le dernier tome des Outrepasseurs ça n’a pas de prix. Le préciser est facultatif, mais je vais le faire quand même. J’ai eu un gros coup de coeur pour Ferenusia, qui est une conclusion parfaite à cette grandiose saga.

Si vous me suivez sur les résaux sociaux, vous devez savoir que je ne cache pas mon amour pour Cindy et que dès que j’ai l’occasion, je parle des Outrepasseurs.  Attendre, Ferenusia a été très dur, surtout après la fin de Le libérateur ! D’autant plus, que notre charmante ( et très sadique) Cindy n’a pas arrêté de teaser son lectorat. J’ai réssentie un plaisir peut comparable en retrouvant les personnages et l’univers, d’autant plus que cette fois, je suis totalement conquise par la conclusion de la saga.

Ferenusia nous propose une alternance de point de vue qui enrichie vraiment le récit, ainsi on retrouve Red Wing, mais aussi Smokey et Peter et surtout l’amour de ma vie alias Arnaut. Mais nous faisont aussi la découverte  de plusieurs nouveaux personnages dont nombresont des ferreux, mais la plus troublante découverte est celle du mystérieux S. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un personnage de cette envergure, mais je me suis très vite attachée a iel. En même temps, connaissant l’attachenemt de l’auteure à cette cause, je ne pouvais qu’adhérer à mon tour !

Mon coeur de fangirl a hurlé à de nombreux moments, que je ne peux vous citer sans vous spoiler ce dernier opus ( ce qui disons le nous serait un crime audieux !) mais si des fan d’un certains pairing incluant Arnaut passent par ici, sachez cher compratriotes que vous pourrez enfin mourir heureux. Bon, je vais me calmer un peu ! Mais j’ai quand même versée ma petite larme à la fin ! Pas du tout parce que cela allait de paire avec la conclusion mais plutot parce que j’étais réellement triste de dire bye bye a ce fabuleux univers.

Au travers de cette histoire Cindy m’aura tellement fait voyager, j’ai découverts au travers de sa plume, un univers et une histoire hallucinante, tellement tangible que ça ne me choquerais meme pas de rencontrer une fée ou un ferreux en sortant de chez moi. Je me sens heureuse et chanceuse de mettre perdue au milieu des pages de cette saga, d’avoir pu la lire et d’avoir pu rencontrer l’auteure ( Cindy, my dear ! tu es tellement précieuse à mes yeux. Oui je te fais des déclarations d’amour dans ses lignes car je sais que tu vas passer par ici) et en même temps, je suis tellement triste que l’aventure Outrepasseurs prenne déjà fin, ce fut une si belle aventure …

Quelques petits mots sur la nouvelle disponible à la fin du roman, je l’ai trouvé très sympathique, moi qui est beaucoup de problèmes avec ce format d’histoire ! Elle nous apprend pas mal de chose essentielle sur l’univers des Outrepasseurs, mais surtout nous offre une forme de chronologie, je n’en dirais pas plus sur Tsimoka 

Publicités

5 commentaires sur « Les Outrepasseurs, tome 4 : Ferenusia (Cindy Van Wilder) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s