La faucheuse, tome 1 (Neal Shusterman)

img_0352

Titre : la faucheuse
Edition : Collection R
Prix : 18.90 E
page : 504
Note : 18/20
Résumé :

Les commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté.


On ne va pas se le cacher, depuis sa sortie La Faucheuse déchaine les passions sur la blogosphère. Entretenant une relation assez particulière avec le genre de la science-fiction, j’ai quand même voulu tenter l’expérience et lire cette histoire. Encore une fois, ma curiosité a été récompensée. Je suis très contente de ma lecture et de ce que l’auteur nous offre dans les pages de ce roman.L’auteur nous offre un univers original à mi-chemin entre science-fiction et dystopie dans lequel des personnages évoluent avec le droit de donner la mort.

Dans cette histoire, nous suivons Citra et Rowan deux jeunes personnes destinées a devenirs des apprentis faucheurs. Nos deux protagonistes sont extrêmement intéressants, tout le long de l’histoire, on voit à quel point les choses qui leur arrivent influences leur évolution. Citra a ma préférence parce qu’elle représente la réflexion et la patience alors que Rowan est quelqu’un de passionné et d’impulsif. J’ai adoré voir ces deux personnages évoluer au fils des pages et se construire de manière très intéressante, les quelques réserves que j’avais au début du roman, ce sont vite envolé.

Un univers dur, violent, mais surtout captivant. Il est difficile de ne pas prêter attention à l’univers de La Faucheuse tant le futur de l’espèce humaine pourrait y ressembler un jour. Mais ce qui marque le plus, c’est le fait que l’univers soit impitoyable, au travers de la banalité de la vie des personnages, on croise la violence autorisée des faucheurs et si la plus parts sont des personnages ayant une conscience, certains n’hésitent pas à abuser de leurs pouvoirs … L’univers du roman a exercé un attrait très fort sur moi, au point de me mettre parfois mal à l’aise tant je trouvais les scènes de violences intenses.

La Faucheuse est un véritable page turner, on est captivé, retourné, chamboulé par cette lecture. Il est certain que l’attente pour le second tome va être très rude. En tout cas, je ne peux rajouter qu’une chose, La Faucheuse est un très bon roman de science-fiction, son écriture est fluide et rythmé, on ne croise pas de longueur, mais surtout l’histoire racontée vous accrochera du début à la fin !

Publicités

4 réflexions sur “La faucheuse, tome 1 (Neal Shusterman)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s