Et du Ciel Tombèrent 3 Pommes (Narinai Abgaryan)

Chroniqué par Rolling Tongue

et-du-ciel-tomberent-3-pommes-840827

Titre : Et du Ciel Tombèrent 3 Pommes
Édition : Macha Publishing
Prix : 19,90 E
Pages : 288
Note : 19/20
Résumé :

Le point de départ de ce roman sincère et délicat est un village situé au sommet des montagnes arméniennes. Au fil des pages, il devient une allégorie du monde moderne : la guerre et les catastrophes naturelles anéantissent la vie des familles qui y vivent et qui doivent puiser en elles-mêmes pour surmonter ces tragédies. Construit autour de quatre histoires personnelles captivantes, le roman crée un récit universel et met en lumière la force de l’amour, de la famille et des souvenirs heureux, inaltérables. Le titre du roman vient d’un proverbe ancien : « Et du ciel tombèrent trois pommes : première dans les mains de celui qui a conté, la deuxième dans celles de celui qui a écouté, la troisième dans celles de celui qui a compris. »

Une nouvelle fois je remercie Macha Publishing pour leur confiance et pour me permettre de découvrir de véritables perles, et celle-ci en est une !

La première phrase du roman résume à elle seule le fond de l’histoire : « Un vendredi, juste après midi, lorsque le soleil franchit son zénith et se mit à descendre lentement vers l’extrémité ouest de la vallée, Anatolia Sevoïants se coucha pour mourir. » Et du ciel tombèrent 3 pommes nous invite pour une longue balade dans un pays dont l’histoire nous est si méconnue. L’Arménie et sa culture me tentait depuis déjà quelques années et je trouve que ce livre est un parfait point de départ pour des recherches. On y apprend à la fois sur les rites, les croyances, les règles et l’histoire de l’Arménie qui a été touchée par de nombreux maux (famines, guerres, envahisseurs, ect …). À cela s’ajoutent des personnages forts, profondément dignes et touchants.

Le roman commence en suivant Anatolia, femme d’une cinquantaine d’années, habitante d’un petit village de montagne, Marane. Ce village ne compte que 30 femmes et 8 hommes, tous plutôt âgés (assez en tout cas pour ne plus être en capacité de repeupler le village). Au fur et à mesure des pages nous suivons de nombreux personnages, nous apprenons leurs histoires, les enfants perdus à la guerre, les fantômes qui les protègent et la famine. Ce qui m’a vraiment touché ici c’est que Narinai Abgaryan arrive à donner à ses personnages une dignité si grande que le lecteur est préservé d’un certain pathos qui peut parfois devenir juste désagréable. On sent dans l’écriture de l’écrivaine un respect et un amour incommensurable pour tous les habitants de son pays mais aussi pour l’immense héritage qu’elle a reçu de ses ancêtres.

Bien que le lieu de l’action soit très différent, de nombreux passages m’ont fait penser à Zola, à son style à la fois très juste mais qui garde une certaine retenue, un film de protection qui préserve les personnages, qui font que, d’une certaine manière, ils ne deviennent jamais réellement notre. Malgré cela, finir ce roman est un vrai crève cœur. Au fil des pages on se sent comme partie prenante de la vie de Marane, ce village voué à l’oubli mais si plein d’espoir.

Pour conclure Narinai Abgaryan a parfaitement réussi ce premier roman, il est tout simplement juste et, je l’espère, permettra à de nombreux européens d’en savoir plus sur ce pays si riche de culture et d’humanité !

P.S : J’aimerais beaucoup en apprendre plus sur ce pays, n’hésitez pas à me présenter des livres qui en parlent, et donnez-nous votre avis si vous avez vous-même lu ce roman ou bien le premier de l’auteure : Dans Mon Coeur à Jamais. Bonne lecture à vous !

Publicités

6 réflexions sur “Et du Ciel Tombèrent 3 Pommes (Narinai Abgaryan)

    1. Je suis contente de voir qu’il plaît à pas mal de monde ! ^^ Et oui il est vraiment superbe ! Je crois bien qu’il va faire partie de mon top pour cette année 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s