Tous nos jours parfaits ( Jennifer Niven)

 

Couverture Tous nos jours parfaits

Titre : Tous nos jours parfaits
Edition: Gallimard
Prix: 17.50 E
Pages: 377
Note : 18/20
Résumé :

Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut du clocher du lycée, décidés à en finir avec la vie.
Finch est la « bête curieuse » de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases « d’éveil » où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissée submerger par la culpabilité.
Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante: l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Vous allez me dire que j’arrive après tout le monde, c’est un fait. Mais pour ma défense, j’avais particulièrement peur d’ouvrir ce roman. Je voulais aussi attendre que tout le bruit qu’il faisait se disperse, autant, j’aime lire certains livres quand ils sont à la mode, autant, je trouve que certains ont besoin d’un moment particulier. C’est le cas de Tous nos jours parfaits.

J’ai trouvé que Tous nos jours parfaits était un très bon roman, et pourtant, la fin m’a laissé « vide ». Je parle de  » vide » parce que je n’arrive pas à mettre de mots sur la fin de cette lecture. En fait, pour tout dire, je ne la comprends pas, je ne comprends pas les choix d’un des personnages. Que ceux qui l’ont lu me traitre d’idéaliste, mais les choses auraient pu être tellement différentes !

Mais je ne veux pas que ma chronique se centre sur mon ressentie de la fin du roman. En réalité, Tous nos jours parfaits est à prendre, dans une certaine dimension, comme une leçon de vie, comme un coup de pied au cul qui signifie  » peut importe que toi, tu t’arrêtes, la vie continue « . Cette histoire est menée par la sublime plume de Jennifer Niven. La façon dont elle décrit l’amour, la culpabilité, la peur, l’impuissance est tout simplement magnifique et vrai. L’auteure nous amène tellement facilement à réfléchir, à revoir certaines de nos positions.

Les personnages sont tout simplement incroyables, Théodore est un personnage époustouflant que j’ai adoré, mais qui m’a mis très en colère mais aussi laissé perplexe. J’ai aimé le parcours immense de Violet pour retrouver un semblant de vie. C’est un personnage très fort malgré les apparences.

Je pense que Tous nos jours parfaits fait partie de ces livres où il est très difficile de mettre des mots sur ces sentiments. Si vous l’avez lu, je serai ravie d’avoir votre point de vue sur la fin de ce livre !

Publicités

4 réflexions sur “Tous nos jours parfaits ( Jennifer Niven)

    1. Aaah bon ? J’ai été assez choquée par le milieu/fin de l’histoire mais pas au point de détester. C’était plus de l’incompréhension 😣

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s