Les messagers des vents tome 1 (Clélie Avit)

Couverture Les messagers des vents, tome 1

Titre : Les messagers des vents
Édition : MSK
Prix : 18 E
Pages : 472
Note : 18/20
Résumé :

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria. Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

J’ai longtemps hésité à lire Les messagers des vents, parce que j’avais un peu peur. Soit les avis étaient très bons soit ils étaient très mauvais. Et je craignais par-dessus tout de ne pas aimer alors que j’étais sûr d’adorer. J’ai fini par dépasser mon angoisse et par l’acheter. Le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne regrette absolument pas mon achat ni ma lecture.

Les messagers des vents s’est révélé être une excellente lecture, l’histoire est originale et addictive. Mais contrairement à beaucoup de mes lectures, j’ai pris le temps de le savourer. L’univers est très dense, et je ne voulais pour rien au monde louper quelques choses parce que je lisais trop vite.

Si j’ai été absorbée dès les premières pages, je me suis accordé quelques poses réflexives pendant ma lecture. J’ai aimé la façon dont la plume de Clélie Avit m’a invité à réfléchir au roman pendant ma lecture. Le suspens était total, du coup dans ma petite tête, j’échafaudais de nombreuses théories, plus ou moins foireuses, concernant la suite de l’intrigue.

L’univers se dévoile peu à peu et au même titre qu’Eriana nous sommes spectateurs de notre environnement. Tout comme elle, on en apprend un peu plus à chaque instant sur la communauté des vents. Ce fabuleux roman aux airs de parcours initiatique est aussi un fabuleux voyage dans un monde parfois très dur.

J’ai trouvé la structure de l’univers et de la mythologie tellement riche, ça du être un travail démentiel de créer un univers aussi remarquable. Sa complexité en fait quelque chose de très intéressant, de totalement captivant même.

J’ai énormément apprécié les personnages, leur psychologie est très travaillée, quand on plonge en eux, il n’est pas question de juste les frôler, on apprend à les connaitre, à les aimer ou les détester comme s’ils étaient réels. Les quelques touches de douceurs qu’apporte le développement des relations entre les personnages sont juste parfaitement dosées.

Vous l’aurez compris, je suis totalement fan de ce premier tome, j’ai d’ailleurs très hâte de lire le second tome pour retrouver le côté très pictural de la plume de Clélie Avit !

Publicités

4 réflexions sur “Les messagers des vents tome 1 (Clélie Avit)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s