Prince Captif, tome 1 : L’esclave (C.S Pacat)

Couverture Prince captif, tome 1 : L'Esclave

Titre : L’esclave
Edition : Milan
Prix : 14,90E
Page : 316
Note : 17/20
Résumé :

Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave au prince d’un royaume ennemi.
Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vere. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume.
Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

En grande fan de boy’s love, je veux lire cette série depuis sa sortie, mais de nombreux avis contraires et d’autres sorties ont fini par le faire sortir de mes pensées. J’ai fini par voir qu’il les ressortait au format poche, mais comme je suis une fille pleine de contradiction, j’ai acheté le premier tome au grand format, bah oui, je faisais comment si j’aimais et que je voulais absolument continuer ? Le trois n’étant pas sorti au petit format, la question ne se posait plus.

J’ai entendu beaucoup de choses extrêmes à propos du premier tome de Prince Captif, on me la souvent décrit comme vulgaire et gênant. Si j’ai été un peu choqué au début, je me suis vite rendu compte qu’il était bien plus soft que l’on me l’avait décrit. J’ai très rapidement accroché à ma lecture et j’ai beaucoup aimé.

Certes, nous avons le droit, parfois, à des scènes assez vulgaires, mais c’est largement compensé par l’intéressante plume de l’auteure, mais aussi par les deux personnages principaux. De force de la nature dont on savoure les affrontements perpétuels.

L’univers, bien qu’encore peu exploité, se révèle avoir du potentiel, j’avais très envie d’en apprendre plus. Les 300 et quelques pages du premier tome sont passées bien trop rapidement, j’ai été rassuré envoyant que le second tome faisait le double du premier ( oui, il est déjà dans ma bibliothèque et j’ai hâte de le lire).

L’intrigue est dès plus classique d’autant plus dans ce type d’univers Fantasy, mais l’auteure l’amène de façon intrigante. La fin de L’esclave donne envie de se jeter sans attendre sur le tome deux. Mais j’ai résisté, je vais attendre un peu avant de me plonger dans le second tome de cette trilogie qui m’intéresse beaucoup.

Publicités

2 réflexions sur “Prince Captif, tome 1 : L’esclave (C.S Pacat)

  1. Comme toi, j’ai aimé ce premier tome, et le tome deux également. Je n’ai toujours pas lu le dernier mais il m’attend dans ma PAL ^^ j’ai beaucoup aimé le personnage de Laurent que j’ai trouvé très intéressant 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s