Gardiens des Cités perdues, tome 3 : Le Grand Brasier (Shannon Messenger)

Couverture Gardiens des Cités perdues, tome 3 : Le Grand Brasier

Titre: Le grand brasier
Edition: Lumen
Prix: 15E
Pages: 598
Note : 17/20
Résumé :

Voilà plusieurs semaines que Sophie Foster n’a plus aucune nouvelle du Cygne Noir, l’organisation clandestine qui l’a créée. Si elle se sent abandonnée, la jeune Télépathe redoute surtout qu’un traître n’ait infiltré leurs rangs. Pourtant, elle a bien vite d’autres chats à fouetter : un mystérieux traqueur est découvert sur Silveny l’alicorne, Vertina, le miroir spectral de Jolie, refuse obstinément de révéler ce qu’elle sait, et le Conseil ordonne à Sophie de guérir Fintan, le Pyrokinésiste à l’esprit brisé, malgré l’immense menace qu’il représente…
Toujours accompagnée de Keefe, Dex, Fitz et Biana, la jeune fille est entraînée dans un tourbillon de révélations et de rebondissements… à tel point que, déterminée à démasquer les rebelles qui menacent les Cités perdues, elle va commettre un terrible faux pas, et conduire les elfes au bord de la guerre !

Vous connaissez peut-être mon amour pour cette série ? Le tome trois n’a fait que confirmer mes sentiments, j’ai mis un peu de temps à le lire parce que j’ai dû le mettre en pause à cause de lecture prioritaire, et même si quelques longueurs se sont fait sentir, Le Grand Brasier fut une lecture très agréable.

Nous retrouvons Sophie et ses amies dans de nouvelles aventures, Shannon Messenger nous offre un troisième volume bien plus sombre que ces prédécesseurs. C’est toujours un réel plaisir de retrouver les personnages qui peuplent cet univers. Sophie grandis un peu plus dans chaque tome, dans celui-ci, elle doit faire face à pas mal de problème notamment la façon dont les gens la perçoivent. C’est un personnage au développement très intéressant, on sent que la fillette du premier tome devient peu à peu une jeune femme. Ses liens amicaux se resserrent de même que sa relation avec sa famille adoptive.

Shannon Messenger dose avec brio les moments de douceurs et ceux bien plus durs, il y a notamment un passage qui m’aura fait pleurer tant l’injustice du moment m’a bouleversé. Encore une fois la plume de l’auteure nous transporte dans un univers incroyable et passionnant. Niveau histoire, on sent que tous s’accélèrent comme le souligne la fin de ce troisième livre. Le Grand Brasier est un roman ou la tension est omniprésente et où les renversements de situations s’enchaînent sans laisser au lecteur le temps de reprendre son souffle.

Malheureusement, pour moi, je ne peux pas trop m’étaler sur mes impressions concernant ce troisième tome au risque de vous spoiler, chose que je ne veux absolument pas faire. Mais sachez que malgré le jeune public auquel cette série est destinée, Gardiens des cités perdues est un petit bijou de la littérature fantasy. L’univers y est très travaillé, ainsi que les personnages, et même les intrigues. Je vous recommande chaudement cette superbe série, par ailleurs, j’ai hâte de lire le tome quatre, qui se trouve déjà dans ma PAL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s