Sherlock Holmes, tome 2 : Sherlock Holmes est mort, vive Moriarty (Anthony Horowitz)

Chronique de Rolling Tongue

 

sdf

Titre : Sherlock Holmes est mort, vive Moriarty

Édition : Calmann-Lévy

Prix : 17,5 E

Résumé :

Quelqu’un croit-il réellement à ce qui s’est produit aux Chutes du Reichenbach ?
Pas moi.
Et je vais vous dire pourquoi.
Mais avant toute chose, laissez-moi me présenter.
Frederick Chase, détective de l’agence Pinkerton.
Ma mission ?
Retrouver et neutraliser Clarence Devereux, cerveau du crime qui s’est empressé de combler le vide laissé par la disparition de Moriarty, l’ennemi juré de Sherlock Holmes.
Pour arrêter ce génie du mal, un homme presque invisible, j’ai suivi l’inspecteur Athelney Jones de Scotland Yard, fervent disciple de Sherlock Holmes, dans les recoins les plus sombres de la ville.
Mais le criminel le plus dangereux de Londres n’est pas celui qu’on croit…

J’écris cette chronique en étant encore sous le choc ! Ce livre est une pépite !! Je m’explique peut-être ?

Frédérick Chase, détective à l’agence Pinkerton de New-York débarque aux chutes du Reichenbach, lieu qui a été, quelques jours auparavant, le théâtre d’un combat mortel entre le célébrissime Sherlock Holmes et son ennemi de toujours : Moriarty. Chase ne vient pas pour enquêter sur les morts de ces derniers mais plutôt pour récupérer un élément qui mêle Moriarty à sa réelle enquête visant le criminel américain Clarence Devereux (celui-ci à récemment immigré vers Londres où il prend la place de feu Moriarty à la tête de tous les réseaux criminels de la ville). Chase rencontre rapidement l’inspecteur de Scotland Yard Athelney Jones. Les deux hommes se lient d’amitié façon Sherlock Holmes/Dr Watson et décident d’arrêter ensemble Devereux.

Après ce petit résumé personnel je dois vous dire quelque chose : c’est TRèS difficile de parler de ce livre. Il est extrêmement bien ficelé et j’ai vraiment peur d’anéantir le travail d’Anthony Horowitz, du coup je vais être brève.

Je ne comprenais pas ce livre, et je me sentais profondément flouée, moi qui m’était jetée dessus dans l’espoir de retrouver des personnages que j’aime tant. L’histoire en elle-même était bien mais au bout de la page 230 j’avais qu’une envie : attaquer Horowitz pour publicité mensongère ! Mais j’ai bien fait de continuer ma lecture !

Je suis désolé de ne pouvoir en dire plus, mais promis c’est pour votre bien ! Tout ce que je peux vous dire c’est que :

– si vous aimez l’univers créé par Sir Arthur Conan Doyle, lisez ce livre !

– si vous aimez les enquêtes, énigmes, courses-poursuite, lisez ce livre !

– si vous aimez êtes surpris, choqués, etc, lisez ce livre, nom de nom !!!

Ah j’oubliais :

– si vous aimez les chefs-d’œuvre, lisez Sherlock Holmes est mort, vive Moriarty du grand écrivain Anthony Horowitz !

 

Voilà j’espère avoir été convaincante !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s