Le Livre noir des secrets, tome 1 (F.E Higgins)

Chroniqué par Rolling Tongue

livre noir secret.jpg

 

Titre : Le Livre noir des Secrets

Édition : Pocket Jeunesse

Prix : 18,90 E

Résumé :

« Je ne suis pas l’auteur du livre noir des secrets. J’en ai découvert le manuscrit, soigneusement dissimulé au creux d’une jambe de bois. Ce récit extraordinaire y dormait depuis plus d’un siècle, attendant de révéler tous ses mystères. »

Les parents de Ludlow Finch décident de vendre ses dents pour se payer une bouteille de gin. Effrayé, le jeune garçon préfère s’enfuir. Son voyage le conduit jusqu’à un village, où tous les habitants vivent dans la peur du propriétaire des lieux. Un mystérieux usurier du nom de Joe Zabbidou propose à Ludlow de l’héberger. Le garçon accepte mais il est loin de s’imaginer le secret que cache Joe.

Voici l’incroyable histoire d’un jeune pickpocket en fuite et d’un mystérieux prêteur sur gages, qui achète les plus noirs secrets des villageois…à minuit.

Le roman commence par une scène plutôt violente. Le jeune garçon Ludlow Fitch se retrouve drogué par ses propres parents qui comptent lui arracher les dents une par une afin de les vendre et acheter leur gin si précieux! Ludlow s’enfuit alors de la City (une ville miteuse dont la plupart des habitants sont très peu recommandables) pour se retrouver dans la petite ville/village de Pagus Parvus. Il rencontre alors Joe Zabbidou, un prêteur sur gage constamment accompagné d’une jambe de bois et d’une grenouille exotique. Il prendra Ludlow sous son aile et fera de lui son assistant. En réalité Zabbidou est un prêteur sur gage quelque peu original, il achète, pour des sommes mirobolantes, des secrets aux habitants de Pagus Parvus. Ces derniers passent raconter leurs histoires dans la boutique du prêteur à minuit, Ludlow doit retranscrire leurs paroles dans le livre noir des secrets (et voilà, on comprend le titre maintenant!). Les secrets des villageois sont tous plus honteux les uns que les autres (enfin le premier à être dévoilé commence fort quand même), tous mettent en cause Jérémiah Ratchet (c’est le vilain de l’histoire). Il règne sur le village et possède toutes les habitations, comme vous vous en doutez (peut-être) il n’hésite pas à virer ses locataires ou augmenter leur loyer dès qu’il a perdu une trop grosse somme au jeu.

Joe et Ludlow se liguent alors contre ce tyran et tentent (chacun à sa façon) de pousser les villageois à la révolution. Mais Ludlow ne comprend pas : pourquoi son presque père adoptif achète si chers les secrets des Pargus Parviens ?

J’ai lu pas mal de critiques de ce livre et j’ai pu retrouver de nombreuses fois des comparaisons entre cet univers de F.E Higgins et celui de Dickens dans Oliver Twist, et j’ai envie de dire : c’est tellement ça !! La City semble vraiment être la métaphore de Londres au 18ème/19ème siècle. Le personnage de Ludlow est très attachant, son caractère me rappelait quelque fois le petit Gavroche ! Les autres personnages sont eux aussi bien travaillés et définis. Le rythme du roman est particulièrement agréable, le narrateur s’occupe de la plupart des chapitres mais la voix de Ludlow apparaît à plusieurs reprises, le tout saccadé par les témoignages du livre noir des secrets.

J’ai aussi particulièrement apprécié la simplicité du roman, Higgins se focalise sur les deux personnages principaux et ne se perd pas dans des descriptions, apartés et histoires inintéressantes. On comprend avec aisance l’impression de sécurité que ressent Ludlow sous la protection de Joe.

En bref : l’ambiance est top, l’histoire et les personnages sont top et l’écriture de Mme Higgins est très agréable, et puis la FIN ! Elle est juste super ! Elle finit l’histoire (donc pas trop de frustration) et amorce juste assez la suite pour donner envie de lire le tome 2. J’étais juste un peu déçu d’apprendre que celui-ci ne suivra plus le personnage de Ludlow …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s