Phobos tome 1 ( Victor Dixen)

Couverture Phobos, tome 1

titre : Phobos

Editions : Robert Laffont, collection R

Prix : 17.90 E

Résumé :

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Je n’ai pas su résister au phénomène Phobos qui déchaîne la toile depuis sa sortie, un roman de science-fiction très intéressant et très bien écrit.

Un concept original et des personnages hauts en couleur, on peut dire que le casting de Phobos est très intéressant, déjà le principe de prendre des personnages que la vie n’a pas épargnés est un choix orignal.

 J’ai eu peur de tomber dans un dégoulinant mélodrame, mais pas du tout, j’ai beaucoup aimé le personnage de Leonor, il est facile de s’y identifier, elle a un petit quelque chose qu’aucun des autres personnages n’a, et puis c’est tellement rare d’avoir une héroïne rousse, qui en plus de ça, bien qu’elle soit naïve, elle a quand même un cerveau.

J’ai adoré Kris aussi, douceur incarnée et d’une tolérance à toute épreuve, les autres filles sont assez effacées en comparaison de ces deux-là, mais elles sont aussi plaisantes à côtoyer, à l’exception de Liz que j’ai réellement détestée, et cela, dès le début.

Côté garçon, et bien, je n’ai pas vraiment d’opinion, on sait vraiment très peu de choses sur eux et on ne les voit que lors des Parloirs, dommage, j’aurais aimé qu’on ait leur point de vue. Le bon gros point des personnages, c’est que l’auteur reprend des personnages types sans pour autant tomber dans le cliché.

Le meilleur dans cette histoire, c’est quand même le concept, de même que l’univers et l’intrigue, en fait, tout est très bon dans ce roman. Mais vraiment le concept de ce livre m’a charmé, un speed dating dans l’espace, c’est du jamais vue, ajouté à ça le thème de la conquête de l’espace et on obtient un très bon résultat.

Je dois avouer que quand j’ai commencé à lire Phobos, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, mais ce que j’ai lu était carrément au-dessus de mes espérances. La plume de Victor Dixen est incroyable, j’avais l’impression d’être dans le cupido avec les autres filles.

Le concept de Champ/ Hors Champ pour les chapitres étaient vraiment bien pensé, parce qu’au final, tout l’intérêt est de suivre ce qu’il se passe sur terre pendant que les candidats sont dans l’espace, au-delà d’un speed dating qui propose un rencontre amoureuse inoubliable et une tentative de conquête de mars, ce roman en réalité met en scène une histoire beaucoup plus sombre.

Il m’a manqué un petit quelque chose pour que Phobos soit un coup de cœur néanmoins, il fait partie de mes meilleures lectures de l’année, je suis impatiente d’être au mois de novembre pour pouvoir lire le deuxième tome.

Publicités

12 réflexions sur “Phobos tome 1 ( Victor Dixen)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s