Le Paris des Merveilles tome 3, Le Royaume immobile (Pierre Pevel)

Couverture Les Enchantements d'Ambremer / Le Paris des Merveilles, tome 3 : Le Royaume immobile

Titre : Le Royaume Immobile

Editions: Bragelonne

Prix: 17.90 E

Résumé :

Alors que tout le monde ne songe qu’aux prochaines élections du Parlement des Fées, Griffont doit aider un ami soupçonné de meurtre. De son côté, Isabel se trouve aux prises avec de dangereux anarchistes venus de l’OutreMonde et décidés à ensanglanter Paris pour se faire entendre. Mais ces deux affaires pourraient bien être liées, et nos deux héros ne tarderont pas à lever le voile sur un secret ancien susceptible d’ébranler le trône d’Ambremer. Un secret que convoite le Reine Noire, jumelle maléfique et ennemie acharnée de la reine des fées.

Nous y voici, le dernier tome des aventures de Louis et Isabel. Me dire que c’était la fin de cette trilogie m’a rendu très triste, parce que comme vous le savez si vous avez lu mon avis sur les deux premiers tomes, j’ai vraiment adoré l’univers de Pierre Pevel dans cette série.

Les personnages, ont les connait bien à force, c’est pratiquement toujours les mêmes depuis le tome 1, certains vont et viennent au fil des tomes mais on finit toujours par les croiser à nouveau.

Dans ce tome, on retrouve un personnage du tome 1, et je pense que Louis s’en serait bien passé, mais bon il fallait bien, que ce personnage face son retour malgré tous, vue qu’il avait été assez secondaire dans le premier tome.

Petit aparté mais néanmoins assez intéressant, j’ai découvert ce que représentait les illustrations sur les couvertures de chez Bragelonne, il s’agit en fait de trois des personnages de la série, sur le premier tome on a une illustration de Isabel de Saint-Gil, sur le deuxième, c’est celle de la reine des Fées et la troisième couverture est illustrée par la Reine noire.

Ce n’est pas super utile de savoir ça, mais les couvertures, qui sont très belles, m’avaient beaucoup intriguée quand je l’ai ai eu en ma possession.

On découvre aussi quelques nouveaux personnages dans ce dernier tome, mais ils sont vraiment désagréables pour la plus part, un nouveau groupe fait son apparition, le Silas, j’étais vraiment intriguée par eux au début, mais au final ils ne sont pas très intéressant, ils servent juste à la première couche de l’intrigue.

Un peu plus haut, j’ai mentionnée une première couche d’intrigue car en effet, ce tome nous offre une triple intrigue si l’on peut dire, deux d’entre elles sont très liées, mais je préfère les considérée comme intrigue à part entière.

Je ne peux pas vous en parler en détails au risque de vous spoiler d’important moment du roman. Mais je peux vous dire que ce tome n’a pas été mon préféré, il est très bon mais, j’ai trouvé que par rapport au deux précédent il manquait un petit quelque chose pour le rendre aussi bon que ces prédécesseur.

 Néanmoins j’ai apprécié ma lecture et j’ai regretté que ce tome soit si petit, un peu plus de 340 pages, c’est vraiment ça que je lui reproche, ce dernier tome est vraiment trop court, on n’a pas le temps de ce préparer à devoir se sépare d’une brochette de personnage aussi intéressant. Du coup quand on arrive à la dernière page, pardonnez moi l’expression mais, on reste sur le cul ! Vraiment, je n’ai pas vue la fin du roman arrivé.

Je ne regrette pas vraiment que cette série se soit terminée car elle s’évite de traîner en longueur, mais les personnages vont vraiment me manquer et je pense que pour cela, je relirais assez souvent le Paris des Merveilles, parce que grâce à cette saga j’ai pu vraiment apprécier la fantasy, ça me fait un petit quelque chose quand même d’avoir fini cette série que j’ai vraiment trouvée très bonne, il n’y a pas de grande longueur, pas de contradiction, juste un grand plaisir de lecture. Je vous recommande, encore une fois, cette superbe trilogie !

Publicités

4 réflexions sur “Le Paris des Merveilles tome 3, Le Royaume immobile (Pierre Pevel)

  1. Ah je suis une grande fan des couvertures, du fait qu’elles représentent des personnages de l’histoire, et puis, pour la patte de Xavier Collette, évidemment. J’ai aussi lu ce troisième tome, mais j’ai été moins déçue que toi, car je l’imaginais comme un bonus (étant donné qu’il n’existait jusqu’alors que deux tomes, que j’avais lus il y a quelques années)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s