Chasseuse de Vampires tome 1, Le sang des anges (Nalini Singh)

Couverture Chasseuse de vampires, tome 1 : Le Sang des anges

Titre : Le sang des anges

Editions : J’ai lu, Darklight

Prix : 8.90 E

Résumé :

La tueuse de vampires Elena Deveraux sait qu’elle est la meilleure. Ce qu’elle ne sait pas en revanche, c’est si elle est à la hauteur pour sa nouvelle mission. Engagée par le magnifique et tout aussi dangereux archange Raphaël, un être si meurtrier que nul mortel ne veut attirer son attention, une seule chose est claire: l’échec n’est pas une option … même si la tâche est impossible. Parce que cette fois, ce n’est pas un vampire rebelle qu’elle doit traquer. C’est un archange qui a mal tourné. Ce travail va entraîner Elena au milieu d’un massacre pas comme les autres … et sur le fil du rasoir de la passion. Si la chasse ne la détruit pas, peut-être en sera-t-il autrement si elle succombe au séduisant Raphaël. Car quand les archanges jouent, ce sont les mortels qui paient les pots cassés.

Chasseuse de vampire est assurément l’une de mes séries préférées. Je sais, j’ai publié en premier la chronique du tome 7, mais je me rattrape, je vais faire celle des autres tomes et si j’ai le courage, je ferai même celle sur le recueil de nouvelle.

L’un des gros bons points de cette série, c’est qu’elle possède une myriade de personnages fort, il n’y en a aucun que l’on trouve inutile. Elena l’héroïne est juste géniale, juste ce qu’il faut de fragilité et de force, un caractère de cochon qui fait rire et de l’audace à revendre.

Raphael, l’archange est subjuguant, d’une inhumanité très bien travaillée, son humour est si particulier qu’il en ait parfois glaçant, tout au long du premier tome. Ensemble, c’est comme de marcher sur une corde tendu dans le vide, à tous moment, on peut tomber mais quelque chose nous pousse à continuer.

À mon sens, c’est l’un des binômes le mieux travaillé que j’ai pu trouver, on ne peut pas se lasser d’eux. Dmitri, vampire charismatique et flippant, je n’aimerais pas l’avoir dans mon dos, il est à la fois attirant et repoussant, pas physiquement bien sur mais sa façon de se comporter peut donner froid dans le dos.

Illium, un rayon de soleil dans ce cercle d’immortel, à la fois sensible et amusant, courageux et protecteur. L’histoire rassemble énormément de personnage intéressant, je ne vous parle pas des autres membres des Sept de Raphael, ni du cadre des Dix, qui rassemble tous les Archange.

Je peux dire que rien que pour la profondeur des personnages, l’histoire est intéressante. Que ce soit Elena et son courage, Uram et sa folie, Sarah et son sens de l’honneur, tous les personnages méritent qu’on lise leur histoire.

Pour couronner le tout, l’intrigue est captivante, bien que l’action prenne son temps à démarrer, on ne s’ennuie pas, car on rentre vraiment à l’intérieur de la vie des personnages. On assiste au rassemblement des Archanges, au moment de chasse, tous est montré au lecteur.

L’univers de cette saga est extrêmement bien développé et on prend plaisir à relire encore et encore les livres qui la composent. Une fois l’action lancée, c’est du non-stop, pas de pause, on court partout en suivant Elena, on vit le temps de ce livre à cent à l’heure, pas de pause, pas de flottement, une course-poursuite jusque dans le ciel.

On se sent aussi frustré qu’Elena lorsqu’elle échoue et heureux quand elle réussit, bien qu’il soit difficile de s’identifier à ce personnage, on ne peut que l’aimer et la soutenir, elle a un passé qui fait qu’on éprouve tout de suite de la sympathie pour elle. Sa façon de gérer sa vie, son emploi font qu’elle n’est jamais en pause.

L’histoire nous plonge à la fois dans la noirceur de la course-poursuite et la splendide lumière de la découverte amoureuse. À chaque fois que je relis ce tome, je me sens comme emporté, la plume de Nalini Singh est d’une profondeur et en même temps d’une légèreté sans pareille, ce mélange produit un résultat addictif et passionnant.

Si vous ne connaissez pas encore cette série, je vous conseille grandement de la lire, même ceux qui ne sont pas fans de ce genre, c’est un univers à découvrir, à la fois monstrueux et merveilleux, de plus les histoires que raconte Nalini Singh vous tiendront en allène jusqu’à leur fin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s