Uglies tome 1, Uglies ( Scott Westerfield)

Uglies ( Scott Westerfield)

Titre: Uglies

Editions: PKJ

Prix: 7.70 E

Résumé:

Tally aura bientôt 16 ans. Comme toutes les filles de son âge, elle s’apprête à subir l’opération chirurgicale de passage pour quitter le monde des Uglies et intégrer la caste des Pretties. Dans ce futur paradis promis par les Autorités, Tally n’aura plus qu’une préoccupation, s’amuser… Mais la veille de son anniversaire, Tally se fait une nouvelle amie qui l’entraîne dans le monde des rebelles. Là-bas, elle découvre que la beauté parfaite et le bonheur absolu cachent plus qu’un secret d’État : une manipulation. Que va-t-elle choisir? Devenir rebelle et rester laide à vie, ou succomber à la perfection? Véritable phénomène aux États-Unis, ce premier tome de la série Uglies a reçu plus de vingt récompenses, dont celle du Meilleur livre pour jeunes adultes 2006 de l’American Library Association.

Alors, je viens vous parler du premier tome de la saga Uglies, une petite dystopie sympatrique et sans trop de prise de tête, je l’ai lu quand je devais avoir 13 ou 14 ans et je les ai racheté il y a peu de temps pour les relire, bien sur à l’époque j’avais trouver le tome 1 bien meilleur que lorsque je l’ai relu il y a peu de temps, mais j’aime la plume de cet auteur et le monde qu’il a créé. 


Donc nous retrouvons les aventures d’une assez jeune héroïne dans un monde gouverné par la beauté, Tally veut devenir Prettie pour rejoindre son meilleur ami qui a déjà subi l’opération. L’auteur nous offre un monde dystopique très fermé et pourtant très travaillé. En effet les gens vivent dans des villes en pleins milieu de forêt. Dans les forêts, on retrouve les ruines de nos civilisations actuelles. Sous l’apparence d’un monde idyllique on trouve en fait un gouvernement qui manipule les gens au travers d’opération chirurgicale qui promet aux Uglies d’être beaux et s’amuser autant qu’ils veulent.

Tally est une héroïne assez naïve qui croit beaucoup de chose mais quand on lui met les bons éléments dans les mains, il se trouve qu’elle sait réfléchir. Elle est très débrouillarde mais tellement manipulable, je trouve qu’au travers de ce personnage, l’auteur a réussi à retranscrire la dualité de l’adolescence, la difficulté de penser par soi-même et se besoin de s’émanciper des règles imposées.

En effet le tome 1 est basé sur le chantage que fait une Spécial à la jeune fille, si elle veut devenir Prettie, elle doit les aider à retrouver les adolescents qui ont fuis la ville. En effet on découvre que certaines personnes ne veulent pas subir l’opération et pour cela ils fuient les villes pour rejoindre un groupe de « rebelle ».

Tally se retrouve embarquée dans une histoire qui elle le sait va lui couter plus que ce qu’elle n’a à gagner, mais quand on est endoctriner comment penser autrement que comment on vous la toujours montré? Donc au terme de son voyage, elle rencontre le chef des rebelles David.

Il a vingt ans et est toujours Uglies pour elle c’est une chose impossible, c’est la grande crainte de Tally rester Uglie à vie, elle n’aspire qu’à la beauté. Pourtant au fil du temps qu’elle passe avec lui, elle se sent attirée au point d’oublier son envie de devenir Prettie et l’histoire aurait pu s’arrêter là, elle aurait pu vivre heureuse avec David et rester moche à vie mais c’est sans compté sur les Spécials qui viennent ruiner la vie qu’elle s’était imaginée. 

A certains moments de l’histoire on a juste envie de gifler Tally parce que sa naïveté est insupportable, elle tombe amoureuse du « copain » de sa meilleure amie et ne comprend pas que cette dernière lui en veuille.

Pourtant à la fin du premier tome on est content de voir que Tally à grandit, qu’elle réfléchit et qu’elle comprend le sens de l’amitié et de la liberté. Elle s’arrache peu à peu à la doctrine de la beauté ainsi que le sens du mot sacrifice, elle apprend la culpabilité et les regrets. Elle est changée à jamais, fini la petite Tally idiote et insupportable qui pense que tout lui ait dû.


Donc je pense que d’un point de vue moral se livre est très intéressant parce que l’action ne suinte pas du premier tome, c’est un tome d’introduction qui sert à placer le décor de la série, de présenter les personnages qui vont apparaître tous le long des trois autres tomes. Cela reste malgré tout une lecture très intéressante et rapide. 

Publicités

2 réflexions sur “Uglies tome 1, Uglies ( Scott Westerfield)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s