The Mortal Instrument : Les origines tome 3, La princesse mécanique (Cassandra Clare)

The Mortal Instrument : Les origines tome 3, La princesse mécanique

Titre: La princesse mécanique

Editions : PKJ

Prix : 18.15 E

Résumé:

Tessa devrait être heureuse. N’est-elle pas sur le point de se marier ?

Pourtant, alors qu’elle se prépare pour la cérémonie, l’étau se reserre autour des Chasseurs d’Ombres. Un nouveau démon est apparu, intiment lié au Magistère, l’homme qui a prévu de détruire les Chasseurs. Il ne lui manque plus qu’un seul élément pour parfaire son armée d’automates sans pitié : Tessa.

Mais, avant de mettre la main sur elle, il devra affronter Will et Jem, prêts à tout pour protéger l’élue de leur coeur…

Nous y voici, le dernier tome des origines, j’ai préféré le tome 2 pour ma part, j’ai trouvé que la fin était un peu bâclée et facile par rapport au reste de l’histoire. Du coup, je ne sais pas trop si j’aime ou pas Les Origines de TMI.

Globalement, c’est une bonne trilogie, même si elle a de gros défauts comme par exemple la platitude de son héroïne, franchement, je m’attendais a quelque chose qui marque, une jeune fille soit très affirmée soit très dévouée, Tessa est un personnage en demi-teinte alors que Jem et Will sont vraiment des personnages qui m’ont marquée.

 Donc c’est vrai que je m’attendais à beaucoup plus de la part de Tessa dans ce tome, je l’avais trouvée plus affirmée et agréable dans le deuxième volume, mais dans ce dernier tome, je la trouve de nouveau fade et ennuyeuse. 

Concernant les autres personnages, ils sont encore plus secondaires que dans les tomes précédents, l’histoire est vraiment centrée sur le dénouement de la romance entre Tessa, Jem et Will du coup l’intrigue passe, elle aussi, au second plan alors qu’elle était largement plus développée dans les deux premiers tomes.

Du coup, la résolution de l’intrigue ma laissée froide, elle n’a rien d’exceptionnelle et les derniers chapitres du roman font passer plusieurs siècles d’existence en quelques pages, ça m’a vachement déçu quand même, je m’attendais à un peu mieux. 

Je trouve les Origines fades par rapport au The Mortal Instruments que j’adore et trouve super intense. Et puis ça fait bizarre de savoir que bon nombre de personnages des Origines sont mort quand on commence The Mortal Instrument qui se déroule plusieurs siècles plus tard.

 Donc contrairement aux deux premiers tomes des Origines, j’ai eu un peu plus de mal avec celui-là, la fin a quelque chose de bâcler, ce qui est dommage parce que la plume de Cassandra Clare est exceptionnelle. Je n’ai qu’une hâte, c’est de lire le tome 6 de TMI pour voir la conclusion des aventures de Jace et Clary.

C’est une saga agréable et qui fait passer le temps entre les tomes de TMI mais ce n’est pas un coup de cœur pour moi. J’attends de voir ce que va donner les autres sagas de Cassandra Clare.

Bonne lecture !

Publicités

Une réflexion sur “The Mortal Instrument : Les origines tome 3, La princesse mécanique (Cassandra Clare)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s