Nos Faces Cachées

Nos Faces Cachées ( Amy Harmon)

Titre: Nos faces Cachées

Editions: Robert Laffont, Collection R

Prix : 17.90 E

Résumé:

Ambrose Young est beau comme un dieu. Grand, musclé, les cheveux jusqu’aux épaules et des yeux de braise qui vous transpercent le coeur. Le genre de beauté que l’on retrouve en couverture des romances, et c’est peu de dire que Fern Taylor en connaît un rayon. Elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu’il est si beau, Ambrose demeure inatteignable pour une fille comme Fern. Jusqu’à ce qu’il ne le soit plus…Nos faces cachées nous conte l’histoire de cinq jeunes hommes qui ont grandi ensemble et qui partent à la guerre. C’est une histoire de deuil. De deuil collectif et individuel, de deuil de la beauté, de vies brisées, d’identités perdues. L’histoire de l’amour que porte une fille à un garçon en mille morceaux, l’histoire de l’amour que porte ce guerrier meurtri dans sa chair à une fille ordinaire. Mais aussi l’histoire d’une amitié qui vient à bout des pires chagrins, d’un héroïsme qui dépasse sa propre définition. Une version moderne de La Belle et la Bête qui nous fera découvrir avec émotion qu’il y a un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous…

Vous avez sans doute déjà entendu parler de ce roman, phénomène de l’autoédition et publié aux éditions R. J’ai longtemps hésité avant de l’acheter parce que je ne suis pas fan des romans qui font extrêmement de bruit ( prenons comme exemple la sage 50 Nuances ou After qui ne me tente mais alors pas du tout), je suis plus du genre à faire attention aux romans qui font parler d’eux sur le long terme ( le plus souvent ce sont des séries de plus de 5 tomes). Je suis ressortie toute émue de ma lecture, je ne pensais pas que ce livre me ferait autant d’effet.

Dans un premier temps, j’ai eu du mal à accrocher aux personnages, ils me semblaient trop caricaturaux mais j’ai persévéré et là ça a été le coup de cœur, les personnages évoluent rapidement et certains d’entre eux sont extrêmement marquant comme Baley le cousin de Fern.

Vous remarquerez l’originalité des prénoms dans le roman, ça fait plaisir qu’ils sortent de l’ordinaire, depuis quelques années déjà, on à une récurrence de prénoms dû à certains succès littéraires. Le roman porte un regard assez critique sur l’importance qu’on accorde au regards des autres et à l’image que l’on tient à tout prix à avoir.

De plus le roman aborde des questions importantes de façon très compréhensible comme l’importance de l’amitié mais aussi l’amour que l’on porte à son pays, la religion et bien d’autre sujet comme handicape.

Le cousin de Fern est handicapé pourtant je pense qu’il est le personnage le plus heureux au début du roman, c’est un vrai rayon de soleil et je pense sincèrement que tout le monde aimerait avoir un ami comme lui. Il est juste fantastique et attachant au plus haut point.

Parlons un peu d’Ambrose, sans doute le personnage le plus stéréotypé du début du roman, au départ il m’énervait grandement mais finalement les événements qu’il vit pendant le roman le font changer et font de lui une personne vraiment adorable et je pense qu’on peut dire aussi admirable.

La seule chose que j’ai aimé chez lui au début du roman c’est l’échange de questions ( je ne vous en dit pas plus vous verrez par vous même). Le contexte historique autour du roman est assez étonnant puisque l’histoire se déroule après les attentats du 11 septembres, c’est assez original d’avoir le droit à ce genre de roman ( en France) 14 ans après. Mais je pense que c’était le contexte idéal pour aider aux développements psychologiques des personnages.

C’est un livre agréable et plein de profondeur, quand je l’ai terminé, je me suis sentie comme vide, Nos Faces Cachées nous force à réfléchir pendant et après sa lecture, je ne dis pas qu’il a une incidence majeur sur son lecteur mais qu’inconsciemment on ne voit plus forcément les choses de la même façon après l’avoir eu dans les mains.

Je pense que je pourrais parler pendant des heures des réflexions profondes que suscite se livre mais je pense que l’idéal c’est de le lire, il est en tout point enrichissant et même si on a l’impression d’avoir un livre qui ne sort pas de l’ordinaire et sans originalité on se dit qu’au final Nos faces Cachées est un mignon mélange de doux stéréotypes et d’originalité.

Pour être vraiment franche, j’ai trouvé la fin nunuche à souhait mais en même temps, elle m’a fait sourire car les personnages la méritait grandement après ce qu’ils avaient traversés au long du roman. j’aimerais vraiment que l’on ait le droit à d’autre roman du même genre, car ils permettent au lecteur de réfléchir à des sujets importants sans pour autant lui bourrer le crane. L’écriture ne m’a pas beaucoup marqué, elle passe assez inaperçue vis à vis du développement de l’histoire donc je pense que je peux la qualifier d’agréable.

Pour conclure je vous le recommande sincèrement, c’est un livre vraiment agréable et très beau. Il m’a beaucoup marquée, j’en garde un souvenir fort.

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s