L’ère des miracles tome 2, La couronne de l’élue (Richelle Mead)

La couronne de l'élue  (Richelle Mead)

Titre: La couronne de l’élue

Editions: Bragelonne

Prix : 22 E

Résumé :

 L’enquêteur religieux Justin Mars et la belle Mae Koskinen, soldat d’élite dont la mission est de le protéger, sont chargés d’enquêter sur le retour des dieux. Au cours de cette enquête, ils font une découverte incroyable : non seulement les dieux sont en rivalité pour s’accaparer le contrôle des humains, mais les élus, des humains marqués par une divinité, se dressent les uns contre les autres dans une lutte sanglante ! Et leur mission va prendre une nouvelle tournure lorsqu’ils sont affectés à la délégation diplomatique en route pour Arcadia, un dangereux pays voisin…

L’ère des Miracles est la première série dystopique que nous offres Richelle Mead ( à qui on doitSuccubus, Vampires Academy et autres séries fantastiques). Ce second tome vient répondre aux questions laissées en suspends dans le premier et en pose de nouvelle. Je dois avouer que la fin du roman m’a laissée sur les fesses, je ne m’attendais pas à une conclusion comme celle-là, c’est donc avec impatiente que j’attends le tome 3.

J’avais aimé le premier tome sans que ce soit pour autant un énorme coup de cœur, je le trouvais trop général, il ne faisait que survoler les thèmes du roman, concernant le second tome je suis servie ! On fait une immense plongée dans le côté religieux du roman et ceux de façon très bien menée. J’ai particulièrement aimée la façon dont l’auteure amène le thème de la religion dans ce tome en opposant le système de la RUNA à celui de l’Arcadie ( on peut y voir un écho des religions de nos jours, cela de façon plus ou moins implicites mais sans jugement dans la narration, ce sont les personnages qui émettent leurs avis), en effet les deux pays frontalier n’ont pas du tout la même façon de diriger, en RUNA l’individu est favorisé et la religion n’a pas de pouvoir en Arcadie c’est tout le contraire, la religion a le pouvoir absolue.

Comme dans le premier tome, on continue de suivre l’intégration de Tessa dans la RUNA, j’ai adorée le concept de sa nouvelle école, j’ai bien rie dans le sens ou une école comme ça chez nous ne ferait pas long feu pourtant une partie de leur fonctionnement n’est pas mauvais du tout. Même si l’auteure nous montre une vision idéalisée du futur au travers de la Runa, l’Arcadie est l’exemple de ce que donnerait un totalitarisme religieux ( la condition de la femme est juste affreuse). J’ai vécu un court moment de bonheur quand j’ai crue que finalement Mae et Justin allait se mettre ENFIN ensemble mais NON, je pense que Richelle Mead est une sadique et qu’elle aime faire souffrir ses personnages. La fin du roman m’a tellement choquée que j’ai éclatée de rire, je ne m’attendais vraiment pas à un truc dans ce genre et le dieu avec qui Mae fini par  » signer » … Merci Richelle Mead c’est juste une des divinités que je préfère et j’avais peur de ne pas le voir dans L’ère des miracles.

Le tome deux de cette série, bien que plus court que le premier est plus intéressant et on y trouve beaucoup plus d’actions, de ce fait il y a aussi moins de longueur que dans le premier tome, le grand hic c’est que les personnages secondaires sont toujours aussi insignifiant et j’aimerais que certains d’entre eux est une place plus importante dans la suite de l’histoire notamment Gareki qui est assez important de moins point de vue et qu’on ne voit que deux trois fois dans le livre, il faut avouer que c’est dommage, je pense qu’il doit être un personnage très intéressant. J’ai remarqué que les corbeaux étaient moins présent alors que ce sont mes personnages préférés ( oui bon je sais c’est bizarre mais ils me font rire).

Je pense qu’avec cette série, Richelle Mead court droit au succès si elle réussi à rendre ses personnages un peu moins fade, ils sont agréables mais tellement stéréotypés, et celle qui devrait l’être le plus, c’est-à-dire Tessa, au final est celle qui l’est le moins, je me demande comment va évoluer sa relation avec Darius dans la suite de la série. Je voudrais aussi que Justin devienne un vrai homme parce qu’il ne vole pas haut pour le moment. Mais ce n’est que mon avis…

Je vous le conseille, surtout si vous n’aviez pas apprécier le premier tome, celui-ci est beaucoup plus vivant et les personnages sont plus agréables et moins lisses que dans le premier tome !

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s